News from the silvo-pastoral project development grant - Des nouvelles du développement du projet de silvo-pastoralisme

1 post / 0 new
News from the silvo-pastoral project development grant - Des nouvelles du développement du projet de silvo-pastoralisme

*****En français dessous*****

News from the project development grant “promoting the environmental functionality and socio economic viability of extensive silvo-pastoral landscapes of the Mediterranean region”

 

In most of the Mediterranean region the traditional rural landscape has been shaped by centuries of interaction between human communities and natural frame. This long lasting and mutual adaptation took place in the framework of the severe climatic, geological and ecological constraints, typical of this area. The adaptation to such hard conditions has generated an unbelievable capacity to optimize land exploitation. The traditional silvo-pastoral-farming management of the Mediterranean environment has contributed to increase biodiversity both in terms of species richness and landscape diversity.

The result is a very diversified patchwork-like land structure where human-made, semi-natural and natural components can be found one beside the other. This extremely rich biodiversity is threatened both by the collapse of the socio-economic system and by sparse urbanization.

The future project will focus on three traditional socio-economic activities:

  • small scale farming,
  • free-range cattle breeding
  • local exploitation of the forest for different purposes.

 

Five MEDFORVAL network members - WWF MEDPo/Dinarica (Bosnia and Herzegovina, Livanjsko Polje), ADPM (Portugal, Guadiana), Society for the Protection of Prespa (Greece, Prespa), ILEX Italian Landscape Exploration (Italy, Sirente Velino) - act in rural areas where the above mentioned socio-economic activities have had and still have today a strategic role for the local communities.

So far, these members have taken commitment to develop a shared project to match the economic sustainability of these three activities with their environmental sustainability to maximize both the local biodiversity conservation in the forest areas and in the connected open lands and the income opportunities for the local communities.

In the occasion of this project development grant, a meeting took place at the Torre del Cornone Environmental Education Center, Italy, from November 28th to December 2nd, 2016. The first day of meeting took place at an organic farm nearby (La Porta dei Parchi).

The following people attended the meeting: Irene Koutseri (Greece, SPP, Prespa); Mato Gotovac (Bosnia and Herzegovina, WWF MEDPo/Dinarica, Livanjsko Polje); Ricardo Silva (Portugal, ADPM, Guadiana), Alessio di Giulio, Marco Polvani and Manuela Cozzi (Italy, ILEX, Sirente Velino).   

A positive and intense work was conducted, thanks to Marco Pagliani (from Shouf Bioshpere Reserve, hired to get his expertise in projects developing and writing and in possible sponsors), facilitating capacity and participants commitment. The many preliminary “local priorities” collected, under the umbrella of the “agro-silvo-pastoral landscapes conservation", to fill the grant application, have been narrowed down and a shared persuasive Logical Project Framework has been generated and has been later elaborated as a final document.

The meeting ended with a visit the wonderful plateau of Pagliare, half an hour far from Torre del Cornone Environmental Education Center. 

 

In January 2017, ADPM declared to be available to hire an external skilled consultant who can explore the different funding opportunities in the EU frame (mainly Life and Interreg) and to write the related project proposal. 

 

Article provided by Alessio di Giulio (ILEX Italian Landscape Exploration)

..............................................

Nouvelles du développement du projet "Promouvoir la fonctionnalité environnementale et la viabilité socio-économique des paysages silvo-pastoraux de la région méditerranéenne"

 

Dans la plupart des régions méditerranéennes, le paysage rural traditionnel a été façonné par des siècles d'interaction entre les communautés humaines et la Nature. Cette adaptation durable et mutuelle a eu lieu dans le cadre des contraintes climatiques, géologiques et écologiques typiques à cette zone. L'adaptation à de telles conditions à générer une bonne capacité à optimiser l'exploitation des terres. La gestion silvo-pastorale traditionnelle en méditerranée a contribué à accroître la biodiversité, tant en termes de richesse spécifique que de diversité paysagère.

Il en résulte un paysage très diversifié, semblable à un patchwork, où l'on retrouve côte à côte des composantes humaines, semi-naturelles et naturelles. Cette biodiversité extrêmement riche est menacée à la fois par l'effondrement du système socio-économique et par l'urbanisation.

Le projet portera sur trois activités socio-économiques traditionnelles :

• l'agriculture locale et à petite échelle,

• élevage en plein air

• l'exploitation alternative de la forêt locale

 

Cinq membres du réseau MEDFORVAL - WWF MEDPo / Dinarica (Bosnie-Herzégovine, Livanjsko Polje), ADPM (Portugal, Guadiana), Société pour la Protection de Prespa (Grèce, Prespa), ILEX (Sirente Velino, Italie). Ces partenaires sont basés dans  des zones rurales où les activités socio-économiques mentionnées dans la liste ci-dessus ont eu et ont encore aujourd'hui un rôle stratégique pour les communautés locales.

Jusqu'à présent, ces membres se sont engagés à élaborer un projet commun pour assurer la durabilité économique de ces trois activités et de leur durabilité afin de maximiser la conservation de la biodiversité locale dans les zones forestières et les terrains ouverts, ainsib que les possibilités de revenus pour les collectivités ou les communautés locales.

À l'occasion du développement du projet, une réunion s'est tenue au Centre d'éducation environnementale de Torre del Cornone (Italie) du 28 novembre au 2 décembre 2016. Le premier jour de réunion s'est tenu dans une ferme biologique à proximité (La Porta dei Parchi).

Ont assisté à la réunion: Irene Koutseri (Grèce, SPP, Prespa); Mato Gotovac (Bosnie-Herzégovine, WWF MEDPo / Dinarica, Livanjsko Polje); Ricardo Silva (Portugal, ADPM, Guadiana), Alessio di Giulio, Marco Polvani et Manuela Cozzi (Italie, ILEX, Sirente Velino).

Un travail positif et intense a été mené grâce à Marco Pagliani (de la Réserve de Bioshpère de Shouf, engagé pour son expertise dans des projets de développement et de recherche d'éventuels sponsors), en facilitant la capacité et l'engagement des participants. Les nombreuses « priorités locales» préalablement collectées dans le cadre de la «conservation des paysages agro-silvo-pastoraux» pour compléter la demande de subvention ont été réduites et un cadre de projet logique, convaincant et partagé a été élaboré, permettant la rédaction d’un document final.

La rencontre s'est terminée par une visite du merveilleux plateau de Pagliare, à une demi-heure du centre d'éducation environnementale Torre del Cornone.

En janvier 2017, l’ADPM a déclaré être disponible pour embaucher un consultant externe qualifié capable d'explorer les différentes opportunités de financement dans le cadre de l'UE (Life et Interreg) et d'écrire la proposition de projet connexe.

 

Article fourni par Alessio di Giulio (ILEX Italian Landscape Exploration)

   

glqxz9283 sfy39587stf02 mnesdcuix8